La pédagogie expliquée aux parents

pédagogie

On entend souvent parler de pédagogie, mais qu’est-ce que cela signifie ?


Nous passerons en revue son étymologie, la définition qui lui ait donné par les dictionnaires et les
spécialistes du langage qui ont inspiré les professeurs.

De son étymologie grecque, ce terme signifie « le fait de conduire l’enfant à l’école », puis cela a
signifié le fait de le diriger au sens éducatif du mot. De nos jours le terme s’est considérablement
éloigné, les spécialistes l’ont divisé en quatre sous parties.

     1. Dans la vie quotidienne, la pédagogie est la caractéristique de celui qui est pédagogue. C'est-à-
dire, expliquer une notion de manière à être assimilée facilement.

     2. Son deuxième sens, serait la manière d’enseigner, cela inclut aussi bien la méthode (livre/support)
que les techniques d’enseignement.

     3. Il prend aussi le sens de réflexion sur l’école (réfléchir sur l’évolution de nôtre école),
l’enseignement et l’éducation.

     4. Et enfin, de manière générale, cela englobe tout ce qui a trait à l’action éducative auprès de
l’enfant ou de l’adulte.

Le Robert en dit ceci :

« Ensemble des méthodes utilisées pour éduquer les enfants et les adolescents »

Wikipédia, en donne cette définition :


« La pédagogie désigne l'art de transmettre une compétence. Le terme rassemble les méthodes et
pratiques d'enseignement requises pour transmettre un savoir, un savoir-faire ou un savoir-être »

Nous nous contenterons ici de n’évoquer la pédagogie que d'un point de vue général, car ils en
existent d’innombrables types.
Nous retiendrons donc que la pédagogie est l’ensemble des éléments utilisés le plus souvent par un
formateur pour faire acquérir des compétences à ses élèves. La pédagogie a sans cesse évolué selon l'évolution de la société et s’adaptant à ses besoins.

Depuis, les années 80, sous l’égide du conseil de l’Europe, les professionnels de l’enseignement se basant sur les travaux de scientifiques et de sociologues tels que Piaget 2 ou Vigotsky 3 ont fait évoluer les mentalités. A présent l’enseignement est devenu plus pragmatique, plus réel, plus proche des élèves.
C’est ce que l’on nomme le constructivisme et le socio-constructivisme, il faut comprendre par cela que
désormais, l’enfant apprendra par essaie, par tâtonnement, par imitation et ses erreurs sont considérées
comme positives car elles l’aideront à progresser (ce qui n’était pas le cas auparavant). En effet, si un
enfant jette un ballon à terre, il le jettera à nouveau, car il sait qu’il va rebondir, en revanche s’il jette
un téléphone à terre, il ne le fera plus car il sait qu’il ne rebondira pas.

 

Vygotski lui, parle de zone proximale de développement (ZPD) 4 , pour illustrer ses propos, il dessine
trois cercles l’un plus grand que l’autre et déclare que le premier cercle sont les connaissances de
l’enfant et que pour sortir de ce cercle et aller vers le cercle suivant, il a besoin d’une aide extérieur. Il
doit être stimulé et emmené vers le cercle suivant. Il faut comprendre ici, que le savoir est « co-
construit », les élèves progresseront ensemble par le fruit de l’effort commun.

 

L’équipe, Élite enseignement.

 

 

1 PERRENOUD, P. (1997). Construire des compétences dès l’école. Paris: ESF
Cuq, J.P & alii. (2003). Dictionnaire de didactique du fle. Paris : Clé International.
LEGENDRE, R. (1988). Dictionnaire actuel de l’éducation. Paris : Larousse.
Altet, M. (2013). Les pédagogies de l'apprentissage. Paris : PUF.
2 https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Piaget
3 Vygotsky, L. (1968). Mind in society. London: Harvard University Press.